Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Ecoles de trompe & confinement – Les Echos de la Bouzanne (36)

L’école de trompes les Echos de la Bouzanne pendant le confinement.

 

Suite aux événements sanitaires dus au coronavirus, l’officialisation du confinement le 17 mars dernier a empêché tous les sonneurs de se rencontrer physiquement. Grâce aux portables et à Internet, les liens entre tous ne se sont pas totalement coupés . Il existe des contacts réguliers entre les sonneurs selon les affinités .
Pour ma part, le moniteur que je suis, adresse régulièrement par mails ou SMS des conseils et motivations auprès des élèves . Un coup de fil n’est pas non plus anodin pour rassurer les uns ou les autres. Le principal conseil est de leur demander de sonner régulièrement. Plus les entraînements seront faibles plus la reprise sera difficile .

 

Le moniteur d’une école doit montrer l’exemple en sonnant 10 à 12 fanfares chaque jour. D’autre part, l’école des Echos de la Bouzanne contacte régulièrement les autres membres d’écoles ou de groupes du département de l’Indre (5 écoles et 6 groupes de trompes). Chaque année, nous pratiquons des échanges entre écoles, (Ecole des Forges de Vigoux, venue de Flavien et Jean Marc Bérenger de Châteauroux, visite aux sonneurs de la Vernusse). Ces échanges qui devaient avoir lieu de Mars à Juin cette année sont reportés ultérieurement, mais les contacts sont permanents .

 

Bien sûr, les annulations successives de nombreuses manifestations de trompes (concours régional de Bagneux, concours fédéral de Sully sur Loire, fête de la musique à Vendoeuvres, journées des trophées à Châteauroux) sont venus saper le moral de nombreux sonneurs .
Mais la solidarité exemplaire qui existe au sein de notre département va permettre de relancer la machine dès le « déconfinement » proclamé . Julien Leclerc, notre délégué départemental, fait un excellent travail fédérateur et saura trouver les mots justes pour dynamiser les troupes . Les contacts réguliers vont bien au-delà de notre école de trompes . Les différents responsables de groupes ou d’écoles de trompes du département se téléphonent régulièrement pour décider des
mesures à prendre et planifier la fin d’année et l’année 2021 . Dès l’année prochaine, nous envisageons déjà les manifestations classiques, comme la fête de la Musique ou les journées des trophées. Nous souhaitons aussi, avec l’accord de notre Délégué régional, organiser, comme il était prévu cette année, le concours régional de Bagneux. Si les conditions le permettent, nous pourrons (peut-être) organiser une journée « rencontres » avec tous les sonneurs de l’Indre dans les
derniers mois de l’année.

 

Une modification de nos habitudes va sans aucun doute être de mise dans les semaines et les mois à venir. Si nous voulons reprendre progressivement nos activités de trompe, il va falloir accepter quelques sacrifices, que nous espérons momentanés, pour que les rencontres qui nous sont tellement essentielles, reprennent. C’est avec le bon sens et la compréhension de tous que nous y parviendront.

 


Ecole les Echos de la Bouzanne

Philippe Mercier

philippemercier36@yahoo.fr

Vous ne pouvez pas copier cette photo ou image.