Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Les actualités de la FITF

Actualités

2020
02/08/2020

Adieu l’ami Claude

Adieu l’ami Claude

Cher Claude, né le 4 mars 1936, tu nous as quittés le 12 juin 2020.

Tes talents de musicien et ton amour pour la musique ont débuté bien avant que tu n’empoignes la trompe !

Tu t’es majestueusement éclaté bien avant, avec l’orchestre Rudi Frey à la guitare basse et au saxo, et ta culture musicale est impressionnante !

En 1973, dit-on, du côté du Prévoux, tu goûtes à la trompe de chasse, grâce à la rencontre, entre autres, d’un certain jeune homme nommé Stan Getz.

Et depuis, tu n’as plus jamais lâché ce sublime instrument de torture qui fait vibrer les filles, jusqu’à Vernon, et même bien plus loin, à ce qu’on dit.

Au sein du Rallye Trompes Neuchâtelois (RTN), tu es notre président d’honneur, et spécialiste en partition de basse.

Quand on sonnait… ah !  Qu’est-ce qu’il faisait bon entendre ta basse ronronner ! Un ronronnement rassurant, qui marquait les temps forts, comme un métronome.

Claude, tu étais un passionné et un perfectionniste à plusieurs facettes.

Pour illustrer cela, j’aimerais raconter 2 petites anecdotes que nous garderons en mémoire parmi tant d’autres :

Première Histoire :

Claude était un passionné de grande vénerie.

Donc forcément passionné par la trompe elle-même, au point qu’un jour, il s’est mis en tête d’en fabriquer une. Avec son ami Michel Vermot du Quartier (bijoutier boîtier), ils ont amassé des informations, ont pris contact avec des facteurs de trompes, fait des croquis, élaboré des gabarits, fabriqué des outils spécifiques, ils ont usiné des enclumes spéciales en acier massif en forme de pavillon, ils ont fabriqué des matrices, des filières, des extracteurs, des appareils à viroler, des pinces à créneler, des chalumeaux spéciaux, et j’en passe…un véritable laboratoire de chaudronnerie !

Ils ont découpé selon ces gabarits de longues bandes dans  des feuilles de laiton de 25 centièmes de mm d’épaisseur, ils les ont martelées forgées à chaud et  mâtées à froid comme de fins chaudronniers. Avec une précision d’horloger, ils les ont soudées pour en faire un long tube légèrement conique, de plus de 4m de long. Ils ont ensuite, à l’intérieur de ce long tube, coulé de la colophane chauffée et liquide. La colophane, une fois refroidie et solidifiée, va permettre de pouvoir enrouler le tube sans le plier ni le froisser autour d’un gabarit ad hoc en bois. Ensuite, une fois les anneaux formés, ils ont chauffé pour refondre la colophane, afin qu’elle libère le précieux tube formé en anneaux.

Toujours en suivant leurs gabarits, ils ont alors découpé des sortes de triangles arrondis qu’ils ont soudé ensemble en formant un cornet, cornet qu’ils ont ensuite forgé et martelé avec un marteau spécifique en buis sur leur enclume en forme de pavillon. Environ 300 000 coups de marteau pour la mise en forme du pavillon. Et attention : les coups de travers ne pardonnent pas !

Puis, ils ont brasé une virole décorée, et frappée au nom de : Trompes Quartier (lieu-dit de leur atelier chez Michel Vermot). Par brasage, ils ont ensuite raccordé ce pavillon au tube conique de 4m. Ils ont soudé les pattes-support et ont poli, poli, poli, pour finalement après je ne sais combien d’essais, sortir une première trompe d’Orléans, en Ré, qui sonne, ma foi, vraiment pas mal du tout ! C’est le même instrument qu’au temps de Louis XIV, fait avec quasi les mêmes moyens, le même métal, les mêmes outils qu’à l’époque. Ils ont réussi à faire un instrument qui a la même âme, le même timbre et la même exubérance qu’à cette époque.

Lui, le Claude, il l’a fait !

Chapeau, Claude !

Deuxième Histoire:

Passionné de trompes, il était aussi passionné de fondue et de navigation. Un jour, accompagné de quelques sonneurs du RTN, nous nous rendons au port du Nid du Crô, et embarquons sur le bateau du Capitaine Claude, histoire de se faire une petite fondue entre marins-sonneurs-épicuriens.

Après la fondue, l’ambiance et la bonne humeur qui vont avec, amarrage du bateau près de Portalban-La Motte.

On a passé la nuit dans le bateau.

Le lendemain matin, grand beau temps. Pour se dégriser un peu, on enfile nos costumes de bain de vénerie, on saute au jus, la trompe de chasse à la main, et avec de l’eau jusqu’au haut du ventre, on envoie quelques fanfares glisser à la surface de l’eau : le Point du Jour, la Chabane, la Curée et d’autres. C’est alors que 5 ou 6 autres bateaux et voiliers, par la clameur attirés, nous tinrent à peu près ce langage : « Si le costume est aussi beau que la corne de brume, ceci mérite bien un apéro ! » Oh-oh…Aussitôt dit, aussitôt fait !

Pendant ce temps, à terre, Claude Dellay à l’oreille fine, pêcheur au port de Portalban, alerté par la sonnerie de la curée, avait fumé, épicé et préparé une bonne cinquantaine de bondelles (poissons du lac de Neuchâtel), histoire de rassasier les valeureux sonneurs, et accompagnants. Délices culinaires simples, rires, et musique.

Quelle belle fête improvisée !

Magnifiques journées, et quelle belle équipe on faisait ensemble !

La vie, la musique, l’humour…merci, Claude de tout ce que tu nous as apporté et de tout ce que nous avons pu partager avec toi.

Tu nous manques, Claude !

Eric Nardin, le 20 juin 2020

15/07/2020

Questionnaire FITF 2020 – Fonctionnement & services : les résultats

Nous avions organisé en février un grand questionnaire permettant de recueillir les avis de sonneurs, adhérents ou non, sur le fonctionnement et les services de la FITF.

 

Toutes les réponses ont été attentivement lues et prises en compte. Un grand merci à tous ceux qui se sont prêtés à l’exercice, toutes vos réponses vont nous permettre de faire évoluer la FITF en fonction de vos attentes. Nous avons déjà commencé à y travailler et nous continuerons dans les mois à venir.

 

Un article y sera dédié dans la revue 2020, article que nous partagerons auprès de tous également.

 

Vous trouverez ci-dessous les résultats résumés de cette enquête. (cliquez sur l’image pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/07/2020

Stage de Saulieu – Annulation

Aux amis moniteurs et stagiaires

 

Il ne semble plus raisonnable de maintenir désormais le stage, d’abord parce que le mal semble revenir alors qu’on le croyait jugulé – peut-être en raison de ces manifestations qui l’ont favorisé – mais aussi et surtout parce que nombre de nos amis fidèles ne pouvaient y mettre leur santé en péril : il n’y aurait pas eu de bonne atmosphère au stage sans eux.

 

Des regrets ? Oui, car la préparation date de plus longtemps. Un nouveau conte était écrit pour le concert ; affiches et plannings attendaient en imprimerie, une nouvelle composition d’Yves Lafarge devait y être présentée. Et de nouveaux moniteurs devaient nous rejoindre. Et c’était le 35e…

 

Mais l’élan donné par Bernard au temps du président Gérard reste des plus alertes et l’esprit de famille que l’on accorde volontiers à l’ensemble moniteurs-stagiaires nous garantit une belle réussite pour 2021.

 

Sans plus de regrets, les amis : à la prochaine.

 

Sylvaine et Paule

09/07/2020

Concours virtuel 2020 – Phases qualificatives en vidéo

En période de crise sanitaire Covid-19, la FITF à proposé un concours virtuel.

L’objectif de cette coupe, ouverte à tous, classés ou non, est de partager un moment de trompe en toute convivialité.

 

Voici quelques moments partagés des journées de qualification.

 

 

 

07/07/2020

Décès de Motoichi Takémoto

Décès de Motoichi Takémoto

Les sonneurs du Club Périnet vienne de perdre un ami très actif dans l’échange culturel franco-japonais Monsieur Motoichi TAKEMOTO.

 

Par exemple, M. TAKEMOTO a présenté la bande dessinée japonaise, manga, pour la première fois en France au début des années 1980 en créant la revue « Le cri qui tue ».

Il était habitant de Montmartre et ainsi membre de la République de Montmartre en tant qu’Ambassadeur du Japon, et tenait deux bistros à Paris, pour l’échange culturel.

Il était aussi sonneur, ancien corniste, chef d’orchestre, il aimait sonner notamment en seconde, malgré une opération de transplantation du poumon.

 

Il souhaitait faire connaître la trompe dans son pays, j’ai eu l’immense privilège de l’accompagner lors d’un voyage, il y a 2 ans, car il souhaitait que le Club Périnet se produise dans plusieurs villes, notamment dans le cadre des évènements du 160e anniversaire des relations Franco–Japonaises : Le manque de partenaires n’a pas permis ce voyage.

 

Mais Takemoto, restera gravé dans nos mémoires et dans nos cœurs.

 

Yannick Bureau

 

 

29/06/2020

Coupe virtuelle – palmarès des sélections

Coupe virtuelle – palmarès des sélections

Les phases de sélection de la coupe virtuelle sont terminées.

Cliquez sur l’image et découvrez les résultats et le nom des demi-finalistes !

 

Jury 1 :

 

Jury 3 :

 

Jury 4 :

 

Bravo à tous les concurrents !

Rendez-vous les 29 & 30 août pour la demie-finale.

 

 

16/06/2020

Stage de Saulieu

Enfin des nouvelles à nos fidèles amis sonneurs, moniteurs autant que stagiaires.

 

Il semble que le dernier discours du président ait quelque peu adouci les conditions des rassemblements : le retour des élèves dans les établissements dès la semaine prochaine le confirme.

Il nous faudrait par conséquent avoir votre avis pour confirmer votre intention de nous rejoindre pour ce 35e anniversaire. Ce sera donc en fonction de votre réponse – négative ou positive – d’ici le 22 juin sans faute que le stage se fera ou non.

Un simple mail suffira, et nous préparerons ce stage, comme les autres années ; nous avons encore suffisamment de temps.

La joie des retrouvailles n’en sera que plus grande.

 

Sylvaine et Paule Bertrand

06 10 26 27 04

syltrandbervaine@yahoo.fr

04/06/2020

Décès de Jean-Pierre Cornil

Décès de Jean-Pierre Cornil

À la mémoire d’un ami sonneur…    

Le mercredi 27 mai 2020, jour habituel de l’une de nos répétitions à laquelle, sans doute un peu pour raison de fatigue il ne participait plus déjà depuis quelques temps, notre ami Jean-Pierre CORNIL s’en est allé, au seuil de ses 79 ans,  rejoindre notre bon Saint-Hubert…

Né en décembre 1941, il passe sa petite enfance sous l’occupation puis grandit avec les privations de l’après-guerre, au sein d’une famille simple mais très laborieuse.

Jeune adolescent il avait déjà, bien incrusté en lui, cette force de caractère et cet esprit de gagnant qui ne le quitteront jamais plus de toute sa vie.                                                                                                                                                                 

Alors sans l’aide de personne et pour s’affirmer individuellement, c’est le sport cycliste qu’il choisit comme moyen de percer avec l’objectif prioritaire de le pratiquer à un excellent niveau. Il obtient très vite, aussi bien en France qu’en Belgique, de très bons résultats en course et gravit, en quelques années, tous les échelons pour arriver jusqu’en première catégorie amateur où il réussit à se qualifier pour le Championnat de France, mais malheureusement sans pouvoir y participer pour cause d’appel sous les Drapeaux… 

En 1961, il arrête donc la compétition pour partir au service militaire en Algérie où, là encore, il se fait tout de suite remarquer par sa hiérarchie pour son aptitude à jouer du clairon. Ce qui lui vaudra bien entendu le grand honneur d’être le « volontaire désigné d’office » à toutes les prises d’armes et commémorations diverses.

 

Mais ce n’est que bien plus tard en 1980, à l’aube de ses quarante ans, que lui vient la bonne idée de se mettre à la trompe en rejoignant le Débuché des Flandres qui venait de voir le jour à Tourcoing. Très motivé comme à chaque fois qu’il entreprenait quelque chose, il obtient rapidement son BSC dès l’année suivante en 1981, puis sa troisième catégorie deux ans plus tard en 1983.

Il se met alors à l’affût de la moindre occasion de participer à un stage ou à un concours et  jusqu’au début des années 2000,  beaucoup de ses collègues sonneurs pourraient le confirmer, ses week-end étaient tout simplement réservés à la trompe qu’elles que soient les distances et les concours.

 

Malgré ses occupations familiales et professionnelles, il se montrait également toujours disponible pour partager son expérience et ses connaissances.  Et bien qu’il ne se soit vraiment jamais fixé dans un groupe attitré, il n’était pas avare de ses services pour des renforts occasionnels avec des formations diverses telles que : les Trompes de St-Amand, le Rallye Gayant Douai,  les Echos du Domaine de Chevetogne,  les Trompes de Jumet,  les Trompes de Mormal et enfin l’Ecole de Trompe Nord-Artois-Somme et  le Rallye des Trompes d’Artois.                                                                  

 

Nous garderons donc toujours de lui le souvenir d’un homme au caractère bien trempé, mais avec un grand cœur toujours à l’écoute de celui qui, avec diplomatie, savait faire appel à sa générosité.

 

Ses obsèques ont eu lieu le mardi 02 juin 2020 en l’église St-Eloi de Bachy(59), où ses cendres y reposent désormais au cimetière du souvenir.

 

Repose en Paix Jean-Pierre et encore merci, au nom de tous nos collègues et amis sonneurs, pour les nombreux services dont tu as  eu la gentillesse de nous faire bénéficier…   

                                                                                                                    Jean-Claude DEHOUR 

                                                                                                            Délégué Départemental 62/80

 

                                                                                                                                                                                                                                                           

                                                                                                          

30/05/2020

Le concours virtuel s’adapte à vos souhaits !

Le concours virtuel s’adapte à vos souhaits !

Afin de répondre au mieux à vos attentes, nous avons réduit le nombre de weekends imposés et les plages horaires pour participer aux épreuves virtuelles FITF.

Les sélections pour la coupe se dérouleront les dimanches 14 et 28 juin entre 10h et 12h. Nous vous demandons uniquement d’être présent au minimum le temps de sonner votre fanfare et au maximum le temps de votre poule, soit environ 1 heure.

Selon le nombre de participants, une demi-finale sera prévue le dimanche 30/08 au matin et la finale aura lieu le dimanche 06/09 en matinée également.

Les trois finalistes se verront offrir leur cotisation concurrent pour 2021, des bons d’achats sur le site ainsi qu’un kit FITF.

Vous souhaitez assister à la coupe? Un direct est techniquement difficile mais nous étudions la possibilité de diffuser la finale de la coupe en différé

 

Les modules du brevet se dérouleront les samedis 13/06, 20/06, 27/06 et 04/07 de 10h à 12h.

 

Pour ces épreuves virtuelles, la tenue de vénerie n’est pas imposée.

Les règlements pour la coupe et le brevet seront consultables sur le site de la FITF dès la clôture des inscriptions. Un mail sera envoyé également à chaque participant pour lui indiquer sa poule et l’heure de passage, ainsi que le lien pour rejoindre la plateforme.

 

Nous vous espérons en nombre. N’oubliez pas que la clôture des inscriptions est fixée au 07 juin.

 

Pour vous inscrire : https://fitf.org/adherents/fiche-adherent/

 

Au plaisir de vous retrouver !

 

20/05/2020

Concours international individuel

Concours international individuel

Cher(e)s ami(e)s

 

Suite à l’annulation de la fête de la Sange à Sully sur Loire et donc la remise en cause du festival international, nous avons réfléchi à une solution alternative permettant de pouvoir maintenir à minima le concours. Nous avons envisagé plusieurs solutions dont la plus fiable en partenariat avec la municipalité de Sully Sur Loire. Cette dernière vient de nous adresser un retour négatif.

A aujourd’hui, personne ne peut s’engager sur ce qui pourrait se passer en septembre. Le déconfinement est progressif et malheureusement la lutte contre le virus n’est pas terminée. La mairie de Sully sur Loire ne veut prendre aucun risque, ce qui est tout à fait compréhensible et respectable.

 

2020 sera donc la première année depuis 1946 à ne pas proposer de rassemblement fédéral…

 

Pour 2021 Les rassemblements de St Yrieix pour les groupes et la fête de la Sange pour le festival International seront à nouveau au programme si tout va bien évidement.

 

Continuez à prendre soin de vous et de vos proches!
Amitiés

 

Antoine LR

18/05/2020

Hommage à Jacques Escande

Hommage à Jacques Escande

“C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de notre ami Jacques Escande survenu le 9 mai à l’âge de 84 ans.

Jacques Escande a été présent dans notre grand sud-ouest et a œuvré pour la prospérité de la trompe, depuis les stages de Sorèze en tant que membre du comité d’organisation aux cotés de Maurice Hermet.

 

Très présent dans le Sud-Ouest, fervent admirateur de l’art de sonner, il a partagé bons nombres de concours et de stages tout au long de sa vie.

Il a d’ailleurs participé à nos rencontres veneurs – sonneurs car il était aussi passionné de vènerie et il suivait bons nombres d’équipages presque toujours accompagné de sa charmante et toujours élégante épouse Françoise.

 

Même si beaucoup de jeunes sonneurs ne l’ont pas rencontré, vous avez tous entendu ou sonné sa fanfare.

Les membres de l’Association des Trompes du Sud-Ouest se joignent à moi pour présenter nos sincères condoléances à son épouse Françoise et ses filles Alex et Sophie.

 

Jacques aimait les belles trompes. Voici, en hommage, sa fanfare interprétée en trio par notre regretté Christian Oiry, Francis Faget et Jean-Baptiste Serre : La Jacques Escande.”

 

Patrice Conte

17/05/2020

35eme stage de Saulieu (21)

35eme stage de Saulieu (21)

“Sylvaine fait de jolies photos : un ciel tourmenté de nuages, mais un soleil qui ne s’avoue pas vaincu, même si l’arbre est encore bien dépouillé…
Chaque jour je décide d’envoyer à tous les chers amis du stage de Saulieu une lettre circulaire, et puis la valse hésitation du gouvernement m’y fait renoncer ! Pourtant nous ne renonçons pas encore à ce stage, comme une bonne réunion de famille… Presque tous les moniteurs avaient dit oui depuis longtemps, dont Hubert Coispel, et de nouveaux se sont annoncés.

 

Mais il faut encore attendre pour être sûrs !
Certains stagiaires ont déjà envoyé leur chèque de réservation – qui reste évidemment… en attente.
Il faut attendre avant de confirmer ou d’infirmer. Nous aurions mal au cœur de ne pouvoir fêter les 35 ans du stage autour d’un gâteau de François et projeter le film de Christian Mouroux des années 90 à Autun avec les visages de nos grands absents. Mais nous restons impuissants face à l’étrange situation. Fort heureusement il nous reste quelques semaines pour voir comment les choses vont évoluer. Espérons que nous en saurons davantage dans quelques jours avec les enseignements de déconfinement. Nous lancerons alors un sondage par la même voie, et, en fonction de vos réponses, nous verrons s’il est envisageable d’organiser notre 35e stage.

 

Alors, attendons dans cette amitié fidèle.”

 

Paule (avec l’imprimatur de Sylvaine)

14/05/2020

Concours virtuel FITF

Concours virtuel FITF

Nous sommes ravis de vous confirmer l’organisation d’un concours virtuel FITF que nous avons pensé dans l’esprit de la coupe FITF. L’objectif de ce concours, ouvert à tous, classés ou non, est de partager un moment de trompe en toute convivialité et de permettre à ceux qui le souhaitent de se présenter aux modules du Brevet.

Aucun changement de catégorie ne sera validé à l’issue de ce concours et l’épreuve sonnée du brevet se fera en présentiel lors d’une prochaine manifestation FITF.

 

Les épreuves se dérouleront suivant le calendrier ci-dessous :

> 1er weekend : samedi 13 et dimanche 14 juin 2020

> 2ème weekend : samedi 20 et dimanche 21 juin 2020

> 3ème weekend : samedi 27 et dimanche 28 juin 2020

> 4ème weekend : samedi 4 et dimanche 5 juillet 2020

 

Les samedis et dimanche matin de 10 h à 12 h, se dérouleront les modules du brevet.

Les samedis et dimanche de 15 h à 18 h se dérouleront les différentes poules du concours virtuel.

 

Les phases finales de ce concours se dérouleront début septembre aux échéances suivantes :              

> Demi-finale : Samedi 29 et dimanche 30 août 2020

> Finale : Samedi 5 et dimanche 6 septembre 2020.

 

Les concurrents seront répartis aléatoirement en X poules de 15 sonneurs pendant la totalité des épreuves qualificatives.

A la fin de la 4ème journée d’épreuve qualificative, un classement général de la poule sera établi, les 3 meilleurs seront alors qualifiés pour les épreuves finales.

Les concurrents interpréteront une fanfare de leur choix lors de chaque épreuve (qualificatives et finale).

De ce fait, un concurrent inscrit est assuré de sonner minimum 4 fanfares. De plus, un concurrent absent lors d’une épreuve sera classé dernier de l’épreuve mais ne sera pas éliminé. Il pourra alors concourir lors des autres épreuves qualificatives.

Vous aurez l’opportunité, si les horaires le permettent, de discuter avec le juge des points divers de votre prestation.

 

Les inscriptions seront ouvertes gratuitement à tous les adhérents à jour d’une cotisation concurrent et moyennant une contribution de 10 euros pour tous les adhérents à jour d’une cotisation simple (accessible dans la boutique du site FITF, onglet “cotisation en ligne”).

Les inscriptions se feront via le site de la FITF jusqu’au 07 juin via votre espace adhérent : https://fitf.org/adherents/fiche-adherent/

 

Une fois votre inscription validée, vous recevrez par mail un mode opératoire pour installer le logiciel Skype ainsi que les règlements pour les modules du brevet et le concours virtuel. Vous recevrez également via votre adresse mail le lien de connexion pour nous rejoindre en ligne aux dates et heures fixées dans votre convocation.

 

Nous vous espérons en nombre et seront ravis de vous retrouver prochainement.

11/05/2020

Décès Thierry Lepoittevin

Décès Thierry Lepoittevin

Nous avons appris le décès de Thierry Lepoittevin le 20 février 2020. Toutes nos pensées à ses proches et ses amis.

Voici un hommage de Nicolas Laroute, ancien délégué départemental de la Manche.

 

“Thierry,

 

Tu es parti trop vite, terrassé par cette terrible maladie. 53 ans quel drame pour ta famille pour tes amis et amies du Saint-Hubert du bocage et les sonneurs de notre région.

 

Il y a 13 ans, tu arrives d’un pas décidé pour notre premier cours de trompe à l’école du Val de Saire, pour toi c’est facile, très bonne oreille, bonne mémorisation et le sens du rythme. En quelques semaines, tu deviens un des très bon d’élève. Tes qualités te place devant à emmener notre petit groupe de débutants. Tu y resteras toujours. Brevet en poche, l’aventure continue avec le RTC, Rallye trompe du Cotentin ou en seconde, tu y excelles.

 

En 2013 avec tes amis de l’école nous créons les TSHB, les trompes Saint-Hubert du bocage. Les sorties, les concerts, les répétitions, les excursions, malgré l’énorme charge professionnelle (patron d’une grande boucherie), toujours présent !!

Ta bonne humeur, ton sens critique pour motiver nos secondes vont nous manquer.

 

La chasse, ta deuxième passion toujours au cul des chiens, l’effort, ta ténacité, pas le genre à lâcher l’animal.

 

Nous t’avons accompagné, ton groupe et tes amis sonneurs normands, un lundi triste et pluvieux, pour une cérémonie d’adieu au son de la trompe que tu aimais tant. Tous, à ta dernière demeure, en face du bois de l’Hermitage qui résonne encore du son de ta trompe.

Titi, jamais on ne t’oubliera, ton esprit sonnera toujours avec nous dans nos cœurs.”

10/05/2020

Ecoles de trompe & confinement – Ecole Club Périnet

Ecoles de trompe & confinement – Ecole Club Périnet

“L’école de trompe du Club Périnet continue en visio conférence (80 % des inscrits sont présents) et j’ai développé la formation à des personnes de toutes provenances voulant s’initier à la trompe ou se perfectionner.

La pédagogie s’est adaptée (notamment pour les groupes) avec un peu plus de rigueur, et de façon générale, cela progresse beaucoup plus… puisque les sonneurs peuvent s’entrainer tous les jours.

Il est évident que la formation en visio va continuer en plus des traditionnelles rencontres.”

 


Ecole Club Périnet

Yannick Bureau

contact@perinet.fr

09/05/2020

Ecoles de trompe & confinement – Aux biens allers Normands (61)

Ecoles de trompe & confinement – Aux biens allers Normands (61)

“Les cours de trompe n’ont pas subit de rupture, ils ont seulement, confinement oblige, changé de façon de faire. Le cours de la semaine était dans son titre communiqué pour et où le mercredi en vue du cours du vendredi soir. Maintenant  il est communiqué dans son texte intégral sur la base des cours que j’ai communiqué à la fédération par l’intermédiaire de Benoit PIPON pour valider mon diplôme de moniteur d’école de trompes. Ils sont par ailleurs et depuis toujours, par simple souci d’exactitude, communiqués à l’ami Flavien Bérenger qui par son expérience, si il y avait anomalie ou information erronée, ne manquerai pas de m’en faire part.

Je communique à ceux qui le souhaitent des conseils de perfectionnement qui semble-t-il sont appréciés, ça se passe également par Email, enregistrement, pièces jointes et par téléphone.”

 


Aux biens allers Normands

André Savary

savaryandre@sfr.fr

08/05/2020

Ecoles de trompe & confinement – Les trompes des Garrigues (34)

Ecoles de trompe & confinement – Les trompes des Garrigues (34)

“Il est vrai que la période perturbe les répétitions… mais nous restons toujours motivés et avons imaginé une alternative à nos réunions.

 

Tous les jours, nos 12 apprentis (comprenant les 2 “moniteurs” de fait) doivent envoyer tous les jours depuis le début du confinement,  au moins une fanfare libre, selon les capacités et l’avancement de chacun, aux 11 autres adresses mail.

Ces fanfares sont sonnées à la trompe, pour les plus chanceux, et au tube d’entrainement pour les moins isolés.

Chacun peut commenter dans le sens d’une correction de l’interprète. 

 

C’est peu de chose et certes le tube est surtout utile pour le maintien des lèvres,  mais ces exercices permettent de ne pas perdre trop de temps lors de la prochaine répétition du… 12 mai ! “

 


Les trompes des Garrigues

Christian Vachaud

lestrompesdesgarrigues@yahoo.com

08/05/2020

Décès Michel Vocoret

Décès Michel Vocoret

Notre âme est triste et notre cœur douloureux depuis que tu nous as quitté le 05 mai 2020, toi notre ami Michel Vocoret à 84 ans.

Créateur de l’Ecole de Trompe Saint Hubert de Chablis, musicien, compositeur, poète et interprète tu nous as laissé de très beaux morceaux : la main du maître, Belle, le tournillon de ma vie, Jupiter.

Ami ou mentor tu as transmis à tout le groupe ton savoir-faire en paroles, en images et en musique.

 

Nous adressons nos plus sincères condoléances à ses enfants Jérôme, David, Nathalie et Daniele son épouse, ainsi qu’à sa sœur Marie-Louise, sa sœur Simone, son frère Claud, ses petits enfants, ses neveux et nièces et toute sa famille.

 

                           Ecole de trompe Saint Hubert de Chablis

 Président : Eric Goux

Président d’honneur : Michel Vocoret

06/05/2020

Ecoles de trompe & confinement – Les Echos de la Bouzanne (36)

Ecoles de trompe & confinement – Les Echos de la Bouzanne (36)

L’école de trompes les Echos de la Bouzanne pendant le confinement.

 

Suite aux événements sanitaires dus au coronavirus, l’officialisation du confinement le 17 mars dernier a empêché tous les sonneurs de se rencontrer physiquement. Grâce aux portables et à Internet, les liens entre tous ne se sont pas totalement coupés . Il existe des contacts réguliers entre les sonneurs selon les affinités .
Pour ma part, le moniteur que je suis, adresse régulièrement par mails ou SMS des conseils et motivations auprès des élèves . Un coup de fil n’est pas non plus anodin pour rassurer les uns ou les autres. Le principal conseil est de leur demander de sonner régulièrement. Plus les entraînements seront faibles plus la reprise sera difficile .

 

[…] Lire la suite de l’article dans votre espace adhérent ICI

 

Une modification de nos habitudes va sans aucun doute être de mise dans les semaines et les mois à venir. Si nous voulons reprendre progressivement nos activités de trompe, il va falloir accepter quelques sacrifices, que nous espérons momentanés, pour que les rencontres qui nous sont tellement essentielles, reprennent. C’est avec le bon sens et la compréhension de tous que nous y parviendront.

 


Ecole les Echos de la Bouzanne

Philippe Mercier

philippemercier36@yahoo.fr

05/05/2020

Ecoles de trompe & confinement – Des Trompes et Vous (45-41-77)

A Des Trompes Et Vous, les écoles ont toutes fermé leurs portes depuis le 14 mars, pour respecter le confinement. Mais nous veillons au grain pour qu’aucun des élèves, souvent débutants, ne perde le fil… Alors nous avons développé le travail des élèves via la viso-conférence et cela fonctionne bien.

Merci à France 3 pour leur reportage à ce sujet : https://youtu.be/4xYgm84rfWM

 

Pour le groupe les Échos De la Jeunesse, 5 concerts annulés du coup une baisse de moral générale mais le groupe Facebook “EDJ” fonctionne bien. Il réunis l’ensemble des EDJ et nous permet de communiquer entre nous, d’écouter les inquiétudes de chacun et d’envoyer les entraînements ou le travail de tous le monde en son ou vidéos… La prochaine répétition devait avoir lieu le 24 au soir /25 avril mais encore une fois annulée.

Nous avons finalement réussi à répéter dimanche 03 mai, connexion de chacun à skype sans problème. La répétition en groupe n’a malheureusement pas été concluante techniquement parlant mais le moment était plutôt convivial car nous nous sommes retrouvés à 15 des Échos De la Jeunesse pour sonner… Enchaînement de solos et la convivialité de se retrouver chacun chez soi, mais ensemble. Nous avons été unanimes pour dire que les répétitions nous manquent, les vraies!

 

 


Des Trompes et Vous 

Guyaume Vollet

contact@destrompesetvous.fr