Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Luc-Marc Lerousseau « 2019, changement de délégation »

Luc-Marc Lerousseau « 2019, changement de délégation »

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’année 2019 sera une année d’élections pour toutes les délégations et le bureau fédéral et j’ai décidé de ne pas briguer un nouveau mandat. En place depuis 2003, il est temps de laisser la place aux plus jeunes et il est important de savoir se retirer. De plus, un départ de la région Ile-de-France est envisagé dans les mois prochains.

 

Je vais quitter mes fonctions de délégué départemental avec un sentiment mitigé :  

Tout d’abord celui d’un engagement total dans tout ce que j’ai entrepris au sein du groupe de cœur des « Trompes de la Juine », auprès de Monsieur Guy Cholet, mon maitre et ami, avec mes amis du Club Périnet et auprès de tous les groupes qui m’ont sollicité.

Pour certaines personnes, cet engagement a eu pour conséquence de me desservir et à travers moi, c’est bien la FITF qui était rejetée. Il y a partout des réfractaires qui demandent, revendiquent, imposent, sans jamais rien faire ni aider. Cela n’a jamais ébranlé ma foi et mes convictions ; elles sont toujours intactes et  évolueront peut-être mais la base reste solide.

 

Je quitte la région « Ile-de-France » après avoir été délégué de l’Essonne et de la Seine-&-Marne par manque de représentant et j’ai aussi assumé auprès de Yannick Bureau et de Benoist Pipon les fonctions de suppléant du délégué régional. Là également, je ne regrette pas mon engagement, car en plus des amitiés créées, le travail accompli ensemble a été productif et enrichissant comme le concours régional de Fontainebleau, les journées pédagogiques de Chamarande, les messes sonnées en l’église de La Madeleine et bien d’autres évènements.

 

Mais il faut bien aussi déplorer la pénurie de bonnes volontés prêtes à s’engager au sein des associations ; peut-être que le bénévolat a atteint ses limites. Les déplacements, les indispensables investissements de temps et de moyens sont d’autant d’obstacles que bon nombre refusent ou ne peuvent assumer. Créer une association est une affaire tellement simple que l’on oubli bien souvent qu’il faut la faire vivre et les moyens sont trop souvent manquants par la suite. Il devient de plus en plus difficile d’obtenir des subventions et le mécénat reste pour nous utopique.

 

Je reste à la disposition de la nouvelle équipe pour leur apporter toute mon aide et mon expérience pour que la Trompe résonne de plus belle en Ile-de-France.

Je veux profiter de ce moment pour remercier très sincèrement tous ceux qui m’ont apporté leur soutien, de quelque nature qu’il soit, surtout dans les moments difficiles.

 

Amitiés en Saint-Hubert,

Luc-Marc Lerousseau.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.