Commission pédagogique et stages

La Commission Pédagogique & Stages

Mise à jour le 26 Novembre 2016

 

La Commission Pédagogique & Stages a pour but le "Partage du savoir et du savoir faire". Dans l'activité cruciale qu'est l'apprentissage de la Trompe, elle préserve et promeut l'Art du Sonneur.

 

Structure et Fonctionnement de la Commission

Sous l'égide de Pascal BOUCLET, son Directeur, la vie de la Commission est assurée par une équipe vive et réactive:

Hubert KLEIN

Yannick BUREAU

Nicolas DROMER

Jean-Paul JOUANNE

Denis LEGRAND

Benoist PIPON

Roland BURGNIARD

Frédéric SEZE

Les activités de la Commission, centrales dans la vie de la FITF, s'articule autour de plusieurs axes:

  • La Gestion des Stages. Pascal Bouclet (Responsable du Calendrier), avec le Comité d'Homologation et les Organisateurs des grands stages, vérifient budgets, site d'accueil, dates. Ils veillent également au respect du cahier des charges (durée, matériel, nombre de moniteurs), et désignent, sur conseil de l'organisateur du stage, un Rédacteur des comptes-rendus et des Correspondants.
  • Le Contenu des Stages. La qualité du contenu des stages est, entre autres, assurée par la Labellisation des stages patronnés (atelier, chronologie, trame), l'intervention d'un Reponsable Fédéral (D.R, D.D, Administrateur), et la présence obligatoire d'un moniteur chargé de l'enseignement de la colonne d'air (supervision assurée par Frédéric SEZE).
  • La Pédagogie. Depuis que Michel DASNOY, un de nos illustres prédecesseurs, que la plupart ne connaissent déjà plus, a mis en route une réflexion sur la matière que l'on enseignait aux sonneurs de haut niveau, la Commission des Stages a fait évoluer l'enseignement de la Trompe. C'est avec Maurice HERMET qu'elle a petit à petit imposé aux organisateurs de stage de choisir les moniteurs dans une liste répertoriée composée de personnes présentant les garanties nécessaires à la transmission du "Savoir Sonner". Puis elle s'est penchée sur la manière de proposer les différentes matières définies plus tôt.

 

Nous sommes passés à une recrudescence de stages de différente importance et ce dans toutes les régions. Il en découle la formation d'écoles qui en reprennent l'organisation en essayant de l'adapter au quotidien.

Toutes ces organisations, plus ou moins coordonnées, sont une richesse au sein du monde de la trompe. Cette présence sur le terrain mérite d'être répertorié et aidée en lui offrant des moyens techniques à plusieurs niveaux. Cette graduation ponctuée de formations diplomantes devrait permettre de rentrer dans le système d'éligibilité à des subventions locales ou plus importante.

(un exemple est venu encourager notre enthousiasme cette année!)

La volonté de l'équipe de notre fédération est d'apporter les outils nécessaires à ceux qui sont confrontés à la mission d'enseigner la trompe de chasse. De structurer cet enseignement , non pas pour assurer un plus grand élitisme mais pour faire connaître la trompe tant sur le plan qualitatif que quantitatif. Nous devons faire connaître notre instrument comme il est: bien vivant et bien dans son temps.

Nous ne devons pas oublier que nous avons la particularité d'être naturel, français et traditionnel,  que cela doit être un avantage et non un handicap. Notre lien avec la vénerie n'est un problème que pour les barbares qui veulent que l'être humain se couche devant le monde animal, ne nous laissons pas enfermer par de si petits idéaux.

Nous allons structurer notre apport en différentes aides en fonction des destinataires de ces formations:

- pour directeur d'école de trompe

- pour directeur de stage

- pour directeur de groupe

- aussi vers les moniteurs travaillant avec eux.

Les bénéfices que chacun pourra en retirer seront de l'ordre de:

- la reconnaissance de son existence,

- l'apport financier, par l'obtention de subventions,

- la technique , c'est l'essence de ces formations,

- la communication en mettant en avant l'obtention d'un diplôme fédéral.

Nous avons mis en place une formation de formateurs qui va commencer à porter ses fruits, la volonté « politique » n'y étant pas toujours, les débuts furent fastidieux.

Nous appelons toutes les bonnes volonté à venir peaufiner leurs connaissances afin d'être encore plus à l'aise pour défendre notre instrument.

Suivez bien les infos sur le site FITF et rejoignez-nous.