Commission culturelle

La Commission Culturelle

« La culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié. »

La FITF a entrepris en 2013 de demander l’inscription de la tradition séculaire «  l’Art de la Trompe » sur la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité, dans le cadre de la convention de l’UNESCO de 2003 sur le « Patrimoine culturel immatériel », signée par la France en 2006.

Pourquoi ce projet ?

Compte tenu de sa légitimité et en raison de son histoire (création en 1928), la Fédération Internationale des Trompes de France (FITF) a considéré qu’il est pertinent sinon nécessaire de lancer ce projet avec pour objectifs de :

  • conforter / renforcer la FITF dans son rôle de promoteur de la trompe,

Si c’est en France que l’instrument utilisé aujourd’hui a vu le jour, il a été vite adopté dans d’autres pays d’Europe où cet art s’est implanté et a connu sa propre évolution. La trompe est actuellement pratiquée dans tous les pays frontaliers de la France : Belgique, Allemagne, Suisse, Italie mais également aux Pays Bas, en Pologne et même sur d’autres continents (Etats-Unis).

  • identifier la FITF comme acteur de référence dans la totalité des différentes facettes de la musique pour trompe,
  • préserver, pérenniser, développer, valoriser le patrimoine culturel de la trompe,
  • se donner les atouts pour perpétuer cette tradition,
  • ouvrir ce patrimoine aux chercheurs, le faire davantage connaître auprès du grand public.

Le Ministère de la Culture et de la communication ayant accepté notre projet, nous avons fait appel à

L’association OPCI, « Inventeur culturel sur le patrimoine culturel immatériel », tel qu’elle se définit.

L’OPCI, regroupe des chercheurs spécialisés dans les divers domaines de l’ethnologie formant le « patrimoine culturel immatériel », conseille, accompagne, met en œuvre et aide à la valorisation de projets patrimoniaux.

L’expérience de l’association, et des divers chercheurs qu’elle regroupe sera précieuse pour le bon déroulement de l’opération.

Pour constituer le dossier à remettre au Ministère de la Culture pour validation du projet et prétendre à une inscription sur la liste représentative de l’UNESCO, nous devons procéder en 2 étapes :

La première étape : est  la réalisation d’un « inventaire » dont les résultats seront inscrits par le Ministère de la Culture sur la liste de l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France. La méthodologie mise en place pour l’inventaire, puis les étapes de sa mise en œuvre, seront suivies sur le plan scientifique par François Picard, ethnomusicologue à la Sorbonne.

Rappel : Nous faisons appel à tous les pratiquants et sympathisants de la Trompe, détenteurs d’archives. Contactez nous soit par Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou tél : Tél: 06 82 83 62 70

Contenu de l’inventaire :

  • Enquête orale – vingt à trente entretiens en face à face, enregistrés, filmés.
  • Recensement des objets, documents, …, archivage sur le serveur FITF.
  • Numérisation et insertion des documents dans une base de données dédiée à l’art de la trompe (réseau RADdO) conformément aux normes exigées.
  • Fiche inventaire (bilan - synthèse) + vidéo à remettre au Ministère
  •  
  • Plan de transmission (stage, concert, colloque etc.)
  • Vidéo à produire
  • Rédaction dossier (OPCI/FITF)
  • Soumission dossier au Ministère pour corrections
  • Remise dossier à l’Unesco

La deuxième étape étant l’instruction du dossier UNESCO international

Chronologie du projet:

Chrono culturelle

Organisation:

Comité de Pilotage FITF : A.de la ROCHEFOUCAULD . Luc AVOT. D RAFFAELLI
Comité de Pilotage OPCI : JP BERTRAND . M COLLEU
Conseil Scientifique : F PICARD . JP BERTRAND . JJ CASTEREIX
Chef de Projet  UNESCO : D RAFFAELLI
Consultants : D LEGRAND. B d’YDEWALLE
Commission Culturelle : B MARQUESTAUT. C CAMBILLARD . M DONY.  P FRAIZE
Commission Délégations : F FAVRE
Commission Communication : R .DUTHOIT
Commission Audio et Académique : FP DECLOQUEMENT
Commission informatique : N DURAND
Commission Pédagogique : JP JOUANNE